Douleur arthrite : Une solution naturelle

Soulager vos douleurs d’arthrite

Arthrite Rhumatoïde : maladie de type auto-immune. Elle cause un dérèglement du système immunitaire qui s’attaque à ses propres tissus pour provoquer une réaction inflammatoire. Il n’est pas rare que cette maladie auto-immune touche plusieurs articulations.

Voici les symptômes en période de crise douloureuse :

  • douleur aux articulations;
  • gonflement de l’articulation affectée;
  • limitation de l’amplitude articulaire;
  • rougeur et sensation de chaleur au niveau du membre touché;
  • douleur à la mise en charge pour les articulations des jambes (hanche, genoux, chevilles).

Patiente de 40 ans, prise d’arthrite rhumatoïde héréditaire. Cela fait déjà quelques années qu’elle souffre de ces douleurs aux doigts. La médication l’aide lors de ses crises de douleur. Toutefois, elle n’aime pas vraiment en prendre. Alors que nous la traitions pour une tout autre pathologie, nous lui avons parlé du LASER. Elle a semblé intéressée d’essayer pour la soulager, surtout qu’elle était en crise de poussée d’arthrite. Nous voyions ses doigts avec une légère déformation.

Nous lui avons prodigué très peu de traitements. Dès le premier, les douleurs avaient drastiquement diminuée. Et plus nous traitions, plus la rougeur autour de ses doigts diminuaient ainsi que les tubérosités autour de ses articulations. Maintenant, nous la voyons en suivi une à deux fois par année.

Patient de 90 ans, souffrant d’arthrite rhumatoïde depuis beaucoup beaucoup d’années. Ses doigts sont déformés en coup de vent. Il travaille encore à son âge et il a travaillé fort de ses mains toute sa vie. Ses doigts lui font souffrir de plus en plus.

Ayant un système plus ralenti que la moyenne, nous avons tenté tout de même le traitement sans savoir les effets réels que cela aurait. Encore une fois, la science nous a surpris. Après peu de traitements, les douleurs ont diminué. La déformation déjà enregistrée dans son corps et sa morphologie, le LASER n’y a pas eu d’effets. Mais pour sa qualité de vie au travail et dans son quotidien, cela a été plus qu’amélioré. Le patient s’en sent soulagé et cela lui a permis de continué à travailler et à se garder actif.

Patiente de 50 ans, présentant difficulté à fermer sa main dû à l’enflure extrême et la douleur. Après quelques semaines de traitements de LASER, sa main reprenait une mobilité normale, une diminution signifiante des douleurs ainsi qu’une diminution quantifiée de son enflure autour des articulations de sa main.

Allez-vous tenter votre chance?

*Le LASER réagit différemment dans chaque corps. Plusieurs informations génétiques peuvent retarder l’agissement du LASER comme l’âge, le diabète, pathologie de retard de guérison et plus encore.

Amély Laflamme et Mélanie Perron, Thérapeute en réadaptation physique