Entorse de la Cheville : Je veux courir à nouveau!

«Je suis une joueuse de soccer qui fait partie de l’équipe régionale des Laurentides. La semaine dernière, lors d’une pratique avec mon équipe, j’ai été distraite par une coéquipière et j’ai quitté la partie des yeux pendant quelques secondes. Grave erreur puisque je n’ai pas remarqué que l’une des joueuses était au sol et j’ai trébuchée par dessus elle. J’ai alors tombé au sol, mais ma cheville était tournée vers l’intérieur. Je me suis relevée avec l’aide de mes coéquipières, mais la douleur était très intense et j’avais de la difficulté à mettre du poids sur mon pied droit. Mes parents m’ont apporté à l’urgence puisque l’ont pouvait observer une coloration bleutée sur ma cheville et la douleur n’avait pas diminuée. Le médecin m’a finalement diagnostiqué une entorse modérée de la cheville, soit un grade 2. »

L’entorse de la cheville est l’une des blessures les plus fréquemment diagnostiquée, que ce soit dans le sport ou dans la vie quotidienne. Les entorses font souvent suite à des mouvements de torsion du corps, le pied étant plus ou moins fixé au sol. La contrainte de torsion est alors imposée aux structures ligamentaires sous tension et celles-ci subissent un étirement plus grand que leur capacité de tension. La lésion peut aller de l’étirement à la déchirure complète des ligaments.

L’entorse de la cheville peut se produire dans plusieurs mouvements de la cheville, soit le pied vers l’intérieur (inversion), vers l’extérieur (éversion), le pied pointé (flexion plantaire) ou lorsque les orteils sont vers soi (flexion dorsale). Bien évidemment, chacun des mouvements lésionnel affectera des structures différentes. Nous pouvons les voir lors d’une chute sur la glace, d’un faux pas, d’un pas dans un trou, lorsque quelqu’un vous bouscule… Les sources d’une entorse de la cheville sont multiples.

Les symptômes sont principalement la présence de douleur importante dans la région de la cheville, qui augmentent lors de la mise en tension des ligaments touchés, de l’enflure et selon le grade, une difficulté importante, voir même une incapacité, à la mise en charge et à la marche.

En physiothérapie, nous avons une multitude de type traitement pouvant aider à accélérer votre guérison au lieu de rester à attendre que les douleurs passent en étant assis sur votre divan. Tout d’abord, le massage et les conseils pour aider à éliminer l’enflure adaptés pour vous, de la manipulation thérapeutique au niveau de la cheville, de la mobilisation et des exercices à la maison pour recommencer à bouger la cheville. Ensuite, des exercices de mise en charge pour améliorer la marche et même, des exercices pour recommencer à courir. À la clinique, nous effectuons l’évaluation à la course à pied.

DE PLUS, nous savons que le traitement par le LASER est une autre approche non-invasive qui permet de réduire l’inflamation et d’augmenter la guérison tissulaire, dans les cas d’entorse de la cheville par exemple.

De par ses effets d’augmentation de la circulation sanguine et lymphatique, il aide à réparer les tissus et les cellules lésées. Ce que nous voulons dire par là, c’est que la régénération des tissus est accélérée et leur formation se fait plus rapidement.

Pour toute question, joignez-nous au (450) 569-4774

Amély Laflamme, Thérapeute en réadaptation physique